Fiche : Baudelaire, Parfums exotiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiche : Baudelaire, Parfums exotiques

Message par FoX le Dim 12 Juin - 22:19

« Parfum exotique », Baudelaire, Les fleurs du Mal

Ce poème, inspiré par Jeanne DUVAL, maîtresse antillaise de Baudelaire, et le premier du recueil Spleen et Idéal. C’est un sonnet, qui parle d’évasion exotique, et qui est un véritable voyage dans l’imaginaire du poète. Baudelaire y fait une description de sa vision du paradis.
1.Sensualité de la femme
-Il y a une correspondance entre la femme aimé et le parfum. Celui- ci est assez lourd et capiteux, pour le guider l.9 : « guidé par ton odeur » mais exalte la sensualité exotique de sa maîtresse noire l.2 : « l’odeur de ton sein ».
- Il y a un rapport très sensuel entre le poète et la femme représenté ici par son sein –métonymie- puisque ceux-ci semblent très proches et intimes l.2 et 9 : « ton odeur », « ton sein ».
-De plus, celle-ci est chaleureuse, accueillante et sécurisante puisqu ‘elle permet au poète de se laisser aller vers le rêve. Des que le poète mentionne la femme, il entre dans le rêve l.3 et 10 : « je vois ».
-Enfin, on voit que plus que sa maîtresse, le poète apprécie les femmes de l’île en général qui sont opposés aux femmes de la métropole, civilisées, hypocrites et ternes l .8 : « l’œil par sa franchise étonne ».

2.Description du paysage
-Le poème commence par un adverbe « Quand » qui nous plonge tout de suite dans la description temporelle. Cela permet également de développer immédiatement l’imagination du poète.
-La scène se déroule le soir, au coucher du soleil, lorsque la température est plus fraîche. C’est un moment agréable de la journée qui incite au repos et au laisser- aller : l.1 : « Les yeux fermés », « un soir chaud ».
-Baudelaire fait une description précise de l’île :
En premier il laisse entendre que la végétation est luxuriante l.5 : « la nature donne », l.6 : « des arbres », l.6 : « des fruits » , l.12 : « des tamariniers ». L’île semble être une représentation du paradis. Le poète emploie des adjectifs mélioratifs lorsqu’il décrit ce qui la caractérise : sa population, sa végétation, etc
Ensuite, le soleil paraît omniprésent peut-être écrasant puisqu’il « éblouit les rivages » ce qui semble gêner le poète. Il peut être associé a l’imaginaire du poète, permanent et excessif.
Enfin, répondant au soleil, la mer est elle une source de bonheur pour le poète puisqu’elle montre l.3 : « des rivages heureux ». C’est une hypallage ( figure de style qui consiste à attribuer à certains mots ce qui se rapporte à d’autres mots ex : « Le chevalier leva une main vengeresse. C’est le chevalier qui est vengeur, pas la main).
On trouve dans cette description les quatre éléments naturels :
Le feu, la terre, l’eau et l’air (avec les parfums).
Ainsi on pourrait imaginer que la mer, heureuse, représente le poète qui caresse la femme ( l’île paradisiaque, source de bonheurs) alors que le soleil qui accable n’est autre que l’imagination excessive de poète. ( Oula, je m’enflamme, à vous de voir si vous suivez.)
On montrerait ainsi des correspondances entre les éléments :
Les vers 7 et 8 sont construits en parallèle, où le verbe « donner » a de nombreux COD pour montrer la profusion des richesses de l’île, sa générosité.
Enfin la description est complète avec l’intervention de quatre des cinq sens :
La vue, l’odorat avec les parfums, le goût avec les fruits savoureux et le toucher avec la femme.

3.Voyage dans le rêve
-Si l’ouverture du poème est un adverbe de temps, cela montre que ce moment est fugace, qu’il ne durera pas, comme un rêve.
Dans sa description, Baudelaire insiste sur les éléments qui le mettent en condition pour le rêve : le soir chaud, le parfum de sa maîtresse noire. C’est elle qui le transporte dans des îles ensoleillées.
Cependant, on voit que c’est un rêve car le poète emploie des adjectifs qui montrent que les éléments décrits sont irréels : l.6 « arbres singuliers » . Par définition, cette île semble être un paradis perdu.
-Enfin, il développe dans les deux tercets une éloge du voyage où tous les instruments sont présents : le port, les navires, les voilesl.10 : « port, voiles, mats ». Il y a ensuite une personnification des bateaux « fatigués » l.11. On peut voir le port comme un lieu d’attache mais aussi de départ où le poète observe les marins qui s’activent alors que lui même est alangui (fatigué).

Conclusion :
L’idéal semble être atteint par Baudelaire avec le rêve qui atteint son âme. On assiste à un glissement du sensuel au spirituel. Ici il est plus question de l’Idéal que du Spleen même si l’on voit d’imperceptibles rappel au Spleen. Par exemple, Baudelaire montre tout de suite que la scène ne durera pas. Ensuite, celle-ci se déroule en Automne ou la belle saison décline. En outre le poète ne semble pas seulement profiter d’une voluptueuse paresse, il entre dans un état de langueur qui bien qu’agréable pourrait ressembler à du spleen et qui se manifeste lorsqu’il semble envier les voyages des marins… etc
Pour finir, le poète s’enfonce dans le Spleen mais on voit qu’il continuera de lutter ensuite par d’autres moyens « Paradis Artificiels ».

_________________
Mathieu !

FoX
Master FoX (Admin)
Master FoX (Admin)

Nombre de messages : 531
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/kkrt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiche : Baudelaire, Parfums exotiques

Message par FoX le Dim 19 Juin - 21:47

Mahaut, bravo pour ta fiche elle est très bien :thumright: , je trouve la reflexion sur les sens particulièrement intéressante, ainsi j'apporte un petit +, en effet, en relisant le txt, j'ai vu qu'on peut également parler de l'ouïe. Baudelaire fait allusion au chant des mariniers, ainsi les 5 sens sont au complet, on peut parler d'une imagination large et précise du poète.
Voila c'est pas grand chose mais je voulais en faire part à tous.

_________________
Mathieu !

FoX
Master FoX (Admin)
Master FoX (Admin)

Nombre de messages : 531
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/kkrt

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum