Fiche : Marivaux, La dispute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiche : Marivaux, La dispute

Message par FoX le Dim 12 Juin - 22:16

La dispute Scène 3
I. Introduction :
- Présenter Marivaux
- La Dispute est l'une des dernières pièces de Marivaux. Elle vient après les grands succès. Dans cette pièce, quatre enfants, deux du sexe féminin et deux du sexe masculin, ont été isolés dans une forêt dès le berceau. Chacun d'eux a grandi isolé du monde. Ils ne connaissent encore que Mesrou et sa soeur Carise qui les ont élevés. On va alors leur laisser la liberté de sortir de leur enceinte et de connaître le monde. Les premières amours vont apparaître. En fait, cette pièce relève d'une dispute savante sur une question de psychologie expérimentale : est-ce que l'inconstance vient de l'homme ou de la femme ?
- Marivaux propose la dispute à la comédie française pour la première partie car c’est en un acte
- Pensée expérimentale du 18ème siècle appliquée au ménage, observation qui porte du la nature humaine
- La scène 3 présente Églé qui n'a jamais vu le monde. Elle est guidée par Carise, qui est sa servante.
- La scène 4 présente la rencontre entre Eglé et Azor, la rencontre entre les deux sexes opposés
- Plan : découverte du monde et de sois, exploration du langage, et enfin le jeu théâtral

II. Découverte du monde et de sois
1. Découverte de sois
Marivaux étudie les procédés, il regarde l’évolution des personnages. Le temps est important, ici il est accéléré car c’est une pièce avec un acte, les personnages découvrent en accéléré les moments importants de la constitution de l’individu
- "Stade du miroir": ce stade est le moment du développement du psychisme, le moment où on se reconnaît dans un miroir. Au moment où Églé se reconnaît dans le reflet, elle découvre sa propre beauté. Comme l’age où l’enfant voit que son image c’est lui
- Egocentrisme avec le « moi » mais ≠ de l’enfant qui parle à la troisième personne, comme pour l’enfant découverte du « je » ensuite, elle est narcissique → mythe de narcisse avec le ruisseau
- Le narcissisme naît avec la conscience, narcissisme qui est à l'origine de l'inconstance.
2. Découverte du monde et de l’autre
- Découverte d’un nouveau monde pour Eglé, plus elle apprend que le monde est grand plus l’homme est petit
- Sois et autrui, question de l’autre sexe avec les ≠ et les ressemblances, découverte de la rencontre entre deux sexes, il y a des réactions ≠ entre Eglé et Azor
- Première réaction d’Eglé c’est la méfiance, la protection, elle n’a pas confiance, puis elle est sous le charme mais elle est attirée par l’admiration qu’il lui porte et lui uniquement par son charme et sa beauté → rapport hommes/femmes (Eglé contradiction du cœur humain, c’est une attitude paradoxale)
- Azor deviendra le miroir d'Églé : les hommes sont aimés car ils sont les miroirs de la coquetterie féminine.
- Eglé insupportable car ramène tout à elle, elle veut l’admiration d’Azor mais lui il veut Eglé, il est galant et obéissant

III. Exploration du langage
- Langage artificiel car il est dans le cadre d’une situation invraisemblable elle-même
- Langue de Marivaux toujours artificielle comme toutes les langues au théâtre (au 18ème siècle on parlait réellement ce langage raffiné de Marivaux)
- La tonalité comique est remarquable : elle tient à l'ignorance d' Églé. Ses répliques sont naïves. Dans la dernière réplique elle l’est elle-même, montre son égocentrisme → réplique d’auteur (réplique sur de faire rire)
- La langue de la cour exprime les sensations, c'est ce qui intéresse Marivaux, c’est un vocabulaire galant avec des formules galantes : « Le plaisir de vous voir m’a d’abord ôté la parole » → c’est double car c’est le compliment conventionnel mais en même temps cette formule dit aussi quelque chose de naturel
- Marivaux montre que les formules usées de politesse stéréotypées ont eu un jour un vrai sens
- Ici c’est la formule naissante, il veut la saisir au moment où elle émerge, à la naissance → d’où effet de surprise et voire comique
- « Vous m’enchantez » au 18ème siècle très banal, mais en fait veut dire je suis paralysé, sous la charme, c’est une signification dans le sens naturel, pas une formule de politesse ici mais il dit réellement ce qu’il ressens
- De même pour les métaphores, Eglé dit « roule « quand elle voit le ruisseau (du grec reo = rouler), c’est une métaphore du langage commun
- Le double registre dans la scène 3 : registre du cour (Églé) et registre de l'intellect (Carise : elle guide, elle assume la fonction du langage). Ainsi, c'est Carise qui nomme les choses. Elle constate le développement rapide d'une conscience : lorsqu'elle nomme "ruisseau", Églé répète "ruisseau" dans la réplique suivante.
- Abondance des exclamations, très émotionnel comme les pulsions naturelles ≠ du théâtre classique du 17ème siècle avec rhétorique (Cf. Elvire), ici langage de l’émotion pure, pulsionnelle, comme jointure du corps et de l’esprit, pas seulement de l’intellect

IV. Le jeu théâtral
- Une scène de pas de deux : dans la tradition théâtrale avec musique, danse,… Les paroles s’entrelacent comme dans un chant à 2 voix
- Humour de la scène : théâtre comme un miroir qui montre nos attitudes, humour de la double énonciation
- Théâtre dans le théâtre : cruauté du dispositif, rapport entre voir et savoir → on sait quand on voit (savoir c’est voir) mais peut être incontestable, on sait des choses qu’on ne voit pas, c’est le problème du 18ème siècle avec des expériences imaginaires (ici Marivaux comme Rousseau). Il monte cette pièce pour que le spectateur en tire une leçon, lié au 18ème siècle à la curiosité de voir aussi, comme une pulsion, ils sont attirés pas de curiosité seulement intellectuelle

V. Conclusion :
« Bien écouter c’est déjà répondre » dit Marivaux, il est attentif aux détails, il est délicat. A travers ces deux scènes il nous offre une expérience qui nous permet de revenir à la source du devellopement de notre conscience et de notre langage. Sa pièce prend alors cet aspect expérimental du 18ème siècle.

_________________
Mathieu !

FoX
Master FoX (Admin)
Master FoX (Admin)

Nombre de messages : 531
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/kkrt

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum