Fiche : Candide, Le nègre de surinam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiche : Candide, Le nègre de surinam

Message par FoX le Dim 12 Juin - 21:59

Le nègre de surinam

Ce passage a été ajouté au dernière moment car le thème de l'esclavage au temps de Voltaire suscitait de nombreux débats. On retrouve ainsi une opposition entre les philosophes des Lumières et les états qui défendaient l'enjeu économique entrainé par le marché des esclaves

I) une scène peu probable

Après avoir parcouru l' Eldorado , étape plutôt heureuse de son aventure , Candide découvre une région touchée par l'esclavage. Voltaire a «fabriqué ce passage de Candide . En effet , il ne s'apparente pas à un texte d'idées mais à un récit romanesque.
La scène se déroule à Surinam,région de la Guyane holandaise : beaucoup d'esclaves y furent exploités en raison du manque de main d'oevre.
Si les détails pour décrire l'Amérique du Sud ou l' Afrique sont nombreux et précis :«chiens , singes , perroquets»,«fétiches», on a l'impression que Voltaire n'adresse pas une condamnation extrêment sévère de l'esclavagisme puisque Voltaire s'enrichit grâce à ce commerce.Néanmoins,Voltaire, par son esprit philosophique, s'oppose à ces compatriotes esclavagistes qu'il trouve trop inhumain vu l'état physique du«nègre» :« étendu par terre, à peine vêtu de loques , mutilé d'une main et d'une jambe ».
Il s'agit d'une mise en scène théâtrale où la mère africaine et le maître du nègre sont les coupables du supplice de l'esclave et le sort s'acharne sur «ce pauvre homme»

II)un récit d'émotions

On reconnaît des personnages assez touchants et sympathiques. On compatit avec le nègre ce qui renforce notre adhésion pour les idées de Candide . Les sentiments s'enchaînent : au « pauvre homme » succède une pitié pour l'esclave. « Hélas » « la meule nous attrape le doigt; on nous coupe la main ». Le nègre est réalisteet pragmatique.Mais on observe que la chute du texte est le point culminant au niveau émotionnel « il verse des larmes » ,«en pleurant , il entre dans Surinam »
Candide, subjuguée par l'émotion, remet en doute l'optimisme de Pangloss « O , Pangloss tu n'aurais pas deviné cette abomination et s'insurge contre « la rage de soutenir que tout est bien quand tout va mal »(théorie de Voltaire).

III)une argumentaion convaincante

Voltaire attaque l'hypocrisie de la religion catholique car elle veille à convertir tous ces hommes supposés égaux mais les " chiens , les singes et les perroquets sont mille fois moins malheureux que nous" .L'esclavage était maintenu "grâce" à la cruauté du code noir . D'une part,les abominations de tous les propriétaires étaient destinés à éviter les idées de fuite pour les esclaves. D'autre part, ils sont traités comme des biens.

Candide est donc un mélange d'aventure et de réfléxion sur la vie , l'un des meilleurs romans d'apprentissage du 18ème siècle ,en attendant les grands romans du 20ème siècle qui affinera la psychologie des personnages

Enfin ,dans le passage de Candide, Voltaire se révolte contre le système de commerce des nègres et contre le système d'optimisme.
problèmatique: bien que l'esclavage n'est plus un problème , les domaines actuelles ( l'industrie du textile ou du café ) ne constituent- ils pas aussi une problématique à part entière ?

_________________
Mathieu !

FoX
Master FoX (Admin)
Master FoX (Admin)

Nombre de messages : 531
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/kkrt

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum